dimanche 15 avril 2018

Un cri dans la nuit - Mary Higgins Clark

Lu en : Décembre 2017


Jeune divorcée, Jenny se débat dans la vie pour élever ses deux petites filles.
Lorsqu'elle fait la connaissance du beau, riche et irrésistible Erich Krueger, Jenny a le coup de foudre. Après une cour hâtive, Erich l'épouse et l'emmène avec ses filles chez lui, au Minnesota, dans une maison de rêve.
Mais le bonheur de Jenny ne dure pas longtemps. Bientôt survient une succession d'incidents étranges et terrifiants ; le conte de fées tourne à l'épouvante...



Mary Higgins Clark est une autrice que j’affectionne beaucoup. C’est donc, confiante, que je me lance dans ce roman !

J’ai eu dû mal à lâché ce bouquin car l’histoire est intrigante et bien ficelée !

Le premier chapitre est étrange. En effet, on ne comprend pas trop ce qu’il se passe, et on espère que le prochain chapitre réponde à nos questions. Eh bien pas du tout ! On les aura tout au long de notre lecture, en faisant en grand retour en arrière. Je vous avoue que ça m’a un peu déstabilisé, mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier ma lecture. Notez bien que le premier chapitre est très utile par la suite !

Dès le début, je ne sentais pas Erich ! La façon dont il arrive de nul part quand on ne l’attend pas, m’a fait douter. Au final, j’ai eu raison ! Mais j’ai été surprise de connaître le vrai visage de cet homme.

mercredi 4 avril 2018

[Concours] 2 ans du blog !


Ce blog, c'est mon petit bébé. Mon petit coin à moi. Je vous y partage mes lectures, mon roman, et bien plus ! 😊 Malgré mon manque de régularité, vous êtes toujours là, et ça me fait tellement chaud au coeur. Pour vous remercier et fêter les 2 ans du blog, j'ai décidé de lancer un concours.

Je remercie du fond du coeur Marcus Hönig et Elisa Sebbel. ♡



♦︎♦︎♦︎♦︎

CONCOURS 2 ANS DU BLOG



Il y aura 3 gagnants !
Une participation par personne/famille.

lundi 2 avril 2018

Carnages - Maxime Chattam

Lu en : Novembre 2017


Harlem Est. 18 novembre. 8 h 28.
Ils sont tous là, dans le hall de l’entrée du lycée. Plus que quelques minutes avant le début des cours. Parmi les élèves, un adolescent prépare son arme. Le carnage peut commencer…
Quand l’inspecteur Lamar Gallineo arrive sur les lieux, c’est pour découvrir le cadavre du tueur qui a retourné son arme contre lui. L’affaire dépasse rapidement le fait divers : de nouvelles tueries ont lieu dans d’autres établissements.
Lamar doit à tout prix enrayer cette macabre épidémie. Mais les apparences sont trompeuses. Toujours.


Je souhaitais me lancer dans des romans plus courts de Maxime Chattam, afin de savoir si sa plume me plaisait ou non.

Le début est très étrange… En effet, il s’agit d’un début in medias res, et de ce fait, nous n’avons qu’une très brève présentation des personnages. Toutefois, ce début m’a intrigué et m’a donné envie de découvrir la suite du roman.

L’histoire est courte mais intense. L’aspect psychologique est bien présent. A travers cette histoire, Maxime Chattam nous montre que l’Histoire d’un pays peut avoir une certaine influence sur notre psychologie.

jeudi 8 mars 2018

Continuer d’aimer – Marcus Hönig

Lu en : Janvier 2018



Chaque matin se recomposait la ligne de force du foyer, cathédrale vivante aux rythmes bigarrés.
Du salon parvenaient les habituelles insultes et menaces.
Vicky restait calme. Calme et belle dans ce tumulte cacophonique, dans cette forêt d'âmes, dans ce bouquet de vies.


J’ai adoré le premier roman de Marcus Hönig (Planète Verte), et j’avais hâte de lire son second roman. Un grand merci à l’auteur qui m’a gentiment envoyé son roman. :)

L’histoire est magnifique et tellement touchante ! Parfois, j’avais les larmes aux yeux.

Tous les personnages sont attachants, touchants et tellement sympathiques ! Chaque personnage m’a fait sourire, parfois rire et pleurer.

dimanche 4 mars 2018

Les cosmonautes ne font que passer - Elitza Gueorguieva

Lu en : Novembre 2017


« Ton grand-père est communiste. Un vrai, te dit-on plusieurs fois et tu comprends qu’il y en a aussi des faux. C’est comme avec les Barbie et les baskets Nike, qu’on peut trouver en vrai uniquement si on possède des relations de très haut niveau. Les tiennes sont fausses… » 


Spoïl en italiques

Je devais lire ce roman dans le cadre d’un concours. Je reste assez mitigée sur ma lecture.

J’ai beaucoup aimé l’histoire, que j’ai trouvé très belle. J’ai eu l’impression d’être un peu dans un journal intime. Le rythme n’est ni trop lent, ni trop rapide : juste ce qu’il faut ! L’autrice nous donne à voir comment les grands bouleversements historiques influencent sur le quotidien de chacun, et plus particulièrement sur les pensées et l’évolution d’une enfant.

J’ai adoré le côté historique ! J’ai beaucoup aimé en savoir plus sur la Bulgarie, sur les conditions de vie sous lesquelles vivaient les habitants. De plus, après la chute du Mur de Berlin, on va découvrir comment la culture occidentale s’installe petit à petit en Bulgarie. C’est d’autant plus intéressant de découvrir tout cela à travers les yeux d’une enfant.

J’ai bien aimé suivre la narratrice, mais parfois, j’avais envie de la secouer parce qu’elle faisait n’importe quoi. Elle m’a fait rire, notamment avec ses petites expressions, mais elle m’a beaucoup fait réfléchir. On la voit évoluer tout au long de ce roman, et on a envie d’être sa grande-soeur pour l’aider à affronter ce qu’il se passe dans son pays. Grâce à elle, je me suis rappelée de mes rêves et des héros de mon enfance. Tout simplement, je me suis attachée à elle.